Crime économique = crime contre l’Humanité (écrit le 16 novembre 2013)

On a tort de croire que le capitalisme arrive à sa fin comme je l’entends d’ici et là. Cela est totalement faux. Son essence même est la destruction créatrice selon l’économiste autrichien Schumpeter, et le nazisme n’en a été que l’extrémisme avec sa guerre permanente cher à l’auteur de « Mein Kampf ». Le socialisme et le communisme ont aussi leur extrémisme avec la déportation et l’élimination de millions de gens dans les goulags ou selon Pol pot au Cambodge. Aussi d’autres extrémismes de tous bords que l’on a vu dans la Guerre des Balkans ou encore au Rawda où l’Allemange et la France ont leur part de responsabilité. D’autres responsabilités sont dans les guerres de moyennes intensités depuis 1945 où les thèses de la guerre permanente ont été traduites autrement et économiquement par le capitalisme et le socialisme d’État pour s’accaparer les ressources énergétiques et/ou maintenir leurs prérogatives territoriales. D’autres exemples sont dans le pouvoir pris par l’économie islamique et les extrémistes religieux qui sont arrivés au pouvoir en Iran, en Turquie, en Égypte, en Tunisie, aux Maroc. D’autres pensées extrémismes et politiques de droite sont arrivés culturellement au pouvoir en Hongrie, en Grèce, en Hollande, en Espagne, dans toutes l’Europe y compris en France partout dans le monde resurgissent ces extrémismes. Et effectivement « le corporatisme fasciste (…) rural et industriel, de droite et de gauche est à la fois une manière de faire passer l’américanisme-fordisme à travers un compromis entre le grande industrie (profit) et la propriété terrienne traditionnelle (rente) (je rajouterais du patrimoine en général) et un frein, voire un antidote à l’américanisme. »[1] (p.156)

Faire un crime contre l’Humanité un crime économique me semble très paradoxal et non productif pour la souveraineté des peuples et leurs émancipations. La cour pénale Internationale suite logique du procès de Nuremberg doit rester un tribunal d’exception pour le jugement des crimes contre l’humanité et s’il y a crimes économiques, avec leurs dérives guerrières, ils sont et deviennent crimes contre l’humanité. Ces dérives vont à l’encontre de la souveraineté des peuples. Les États unis mondiaux et la citoyenneté mondiale sont un piège et une utopie chère à l’oligarchie financière internationale dont le but ultime est le marché mondial d’où une nécessaire dé-régularisation des États. L’existence de puissances économiques plus puissantes que les lieux où s’exerce la démocratie, conduit à la défaite constante du sujet collectif  et cela est conforté par la capacité qu’a le sujet individuel à se couler comme le dirait La Boétie dans “la servitude volontaire”.

La richesse de l’humanité est sa diversité, ce qui est son bien aussi. Pour moi, travailler à ce bien, reste le combat culturel à mener contre les extrémismes pour l’émancipation de ses peuples et la sauvegarde des leurs traditions et civilisations.

La France est un lieu géographique où dès le néolithique de multiples ethnies d’origines différentes sont venues s’installer. Cela pour se sédentariser et cela n’a fait que continuer jusqu’à aujourd’hui n’en déplaise à l’arrogance pétainiste de l’action française. Et de fait, de ce mélange, cette arrogance est ancrée dans notre culture et dans une partie de notre peuple à droite comme à gauche. Ce lieu géographique est une Nation que je qualifierais de bouillon de culture d’où a surgi l’esprit des lumières en Europe. C’est pour cela que je prône une relance de l’Éducation populaire au niveau national, européen et mondial, plutôt qu’un tribunal de plus pour crime économique qui n’est qu’inclus dans les crimes contre l’humanité par la violence destructrice permanente du capitalisme.

En France dans les temps qui courent, avec le nouveau gouvernement, il ne faut pas rattacher l’éducation populaire aux sports. La base culturelle de l’EP étant de lutter dés 1946 contre l’avilissement de la jeunesse et l’embrigadement de celle-ci par les thèses fascistes à venir, l’EP est toute autre chose que ce que l’éducation sportive ne peut faire dans le combat idéologique qui est à mener. En effet, contre les thèses de l’extrême droite et des intégrismes qui gangrènent nouvellement et sociologiquement la société depuis trente ans l’EP devrait avoir au sein du ministère une autonomie distincte du sport. Elle serait d’ordre éducatif et culturel, en recours, à côté et complémentaire à l’Éducation nationale pour juguler la résurgence de ces extrémismes politiques, culturels et cultuels. Il faut montrer à l’Europe et au Monde le chemin à prendre dans ce combat. Autrement dans cinq ans un autre Sarkozy ou une autre Le Pen sera au pouvoir en France et en Europe en utilisant les contradictions et les antagonismes que le nouveau gouvernement social démocrate français aura provoqués par absence d’intervention en ce sens et ce, dés la maternelle.

Avec 18 % à Le Pen, son plus haut score d’extrême droite pour une élection présidentielle depuis 1945, il y a danger pour notre pays, l’Europe et le monde. Le Havre au 19e siècle a été en avance sur la laïcité qui a conduit à la loi de 1905. Pourquoi ne pas travailler à un renouveau de l’Éducation populaire pour instruire une loi, à côté de la laïcité, sur cette éducation formant tous citoyens aux valeurs de la République à côté de l’Éducation nationale pour exclure l’avilissement de ces valeurs par l’extrémisme dont Sarkozy et Marine Le Pen en sont les nouveaux artisans. On la vu ces dernières semaines.

Pour un travail sur l’Universalisme français et européen des lumières.

Armand LEGAY

16 novembre 2013


[1]Modernité de GRAMSCI ? : Sous le Direction de Tosel André, actes du colloque franco-italien de Besançon 23-23 novembre 1989. ALUB n° 481. Diffusion des belles lettres, Paris VI, 1992, 509 pages.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s